Vente Location Viager Vente aux enchères Vente en état futur d'achèvement

Transmission

Transmettre, ce peut-être au dernier moment. Le jour où l’on disparait, la loi, éventuellement corrigée ou complétée par le testament que vous aurez établi, fixera la liste de vos héritiers et leurs droits.

Un impôt sera appliqué en fonction de vos liens de parenté avec vos héritiers, il sera exigible dans les 6 mois de votre décès.

Mais transmettre, ce peut aussi être un choix anticipé et réfléchi :

  • donner à ses enfants en se réservant la jouissance des biens transmis.
  • établir une donation-partage pour déterminer à l’avance quels seront les biens qui reviendront à chacun. Et éviter ainsi le risque de discussions lors de votre disparition.
  • Réfléchir aux risques d’impôt qui pourraient peser sur les héritiers le jour venu et travailler pour réduire ou même neutraliser la fiscalité à venir.

Autant de choix à faire, autant de solutions à dégager, qui nécessitent un rendez-vous et une étude complète de votre situation particulière.

La composition de votre patrimoine, de votre famille et vos attentes vous sont forcément personnelles. Notre rôle est de vous assister et de vous apporter la solution adaptée à votre cas particulier.

Tout savoir sur